m

0

Documents  POUSSE Jean-François | enregistrements trouvés : 41

O

-A +A

P Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

5 - de p 36 à 45

Présentation de la réhabilitation des tours du Pont de Sèvres, rebaptisées CityLights

TOUR ; REHABILITATION DE BATIMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Vol. 488 - p.12 à p.13

La construction d'une tour à Paris est une décision importante : malgrès leur mauvaise réputation, les tours présentent de nombreux avantages. Les projets présentés pour le concours essaient de convaincre les indecis.

TOUR ; CONCOURS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

368 - p.65-75

Vaut-il mieux travailler dans une tour ou un campus ? Est-ce plus couteux de construire l'une ou l'autre ? Quel est le loyer le plus avantageux ? Où les salariés s sentent-ils le mieux et où sont-ils les plus efficaces et rentables ?

Comparaison de la tour Majunga de la Défense et du campus SFR à Saint-Denis.

TOUR ; BATIMENT DE BUREAUX

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

3 - p. 31- 39

Article sur la tour Home de Hamonic + Masson, Comte & Vollenweider située dans la ZAC Paris Rive Gauche.

TOUR ; BATIMENT D'HABITATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 440 p. , 49 CAT

La « tour européenne », née au début du XXème siècle dans la suite des grattes ciels américains, a, pour trouver sa place dans la ville européenne, développé plusieurs singularités que cet ouvrage analyse, raconte et décrit.
L’ouvrage retrace au travers de plus de 150 réalisations et projets emblématiques l’histoire de la tour européenne, analyse et détaille ses qualités et spécificités urbaines, spatiales, techniques et nous invite à découvrir comment 9 métropoles européennes abordent cette question dans l’actualité et l’avenir de leurs paysages.
Quels sont les futurs projets européens ? Comment construit-on les tours aujourd’hui ? Comment seront-elles écologiques demain ? Comment s’inscriront-elles dans nos villes ? Tours de bureaux, tours de logements, programmes mixtes ? Autant de questions qui méritent d’être posées pour éclairer les débats qui animent aussi bien Bruxelles, Copenhague, Francfort, Londres, Madrid, Milan, Paris, Rotterdam ou encore Vienne.

Pour Paris et l'Île-de-France :

- Essor de l'urbanisme vertical à Paris, 1945-1976, p. 49-73 : Beaugrenelle - front de Seine (Holley), Italie (Holley), Flandres (Van Treeck), La Défense (Zehrfuss, de Mailly), Montparnasse (Dufau, Zehrfuss), Place des Fêtes, Crimée-Curial (Coquet).

- Bobigny (93), tour de l'illustration (Lefébure, Chemetov, Huidrobo), p. 85
- Drancy (93), Cité de la Muette (Lods, Beaudouin), p. 86
- XIIIème arrondissement de Paris, tour Croulebarbe ou tour Henri (Albert, Boileau, Labourdette), p. 97
- Boulogne-Billancourt (92), résidence du Point du Jour (Pouillon, Labourdette), p. 99
- La Défense (92), Tour initiale (de Mailly, Depussé), p. 101
- Ivry-sur-Seine (94), tour Raspail (Gailhoustet), p. 104
- XIIIème arrondissement de Paris, résidence Plein Ciel (Gauthier, Milande), p. 106
- XVème arrondissement de Paris, tour Montparnasse (Beaudouin, Cassan, de Hoym de Marien, Saubot), p. 109
- XVème arrondissement de Paris, tour Mirabeau (Le Maresqiuer, Heckly), p. 110
- XIIIème arrondissement de Paris, super Italie (Novarina), p. 111
- XIIIème arrondissement de Paris, centre Pierre Mendès France (Andrault, Parat), p. 113
- XVème arrondissement de Paris, Perspective I (Pottier, Proux) / Créteil (94), Choux & Maïs (Grandval), p. 114
- La Défense (92), Tour Fiat (Skidmore, Owings & Merriel, SOM, Saubot, Jullien), p. 115
- La Défense (92), Ariane (de Mailly, Zammit) / XVème arrondissement de Paris, Hôtel Nikko (Le Bail, Penven), p. 118
- XIXème arrondissement de Paris, Les orgues de Flandres (Van Treeck), p. 119
- Nanterre (92), Tours Nuages (Aillaud) / XVème arrondissement de Paris, Totem (Andrault, Parat), p. 120
- La Défense (92), Tour EDF (Pei Cobb Freed & Partners, Saubot-Rouit & Associés), p. 133
- La Défense (92), Cœur défense (Viguier), p. 134
- La Défense (92), Tour Granite (Portzamparc), p. 155
- La Défense (92), Tour T1 (Valode & Pistre), p. 156
- XVIIème arrondissement de Paris, Tour Bois-le-Prêtre (Druot, Lacaton, Vassal), p. 161
- Boulogne-Billancourt (92), Tour horizons (Nouvel), p. 162
- Issy-les-Moulineaux (92), Tour Issy (Ferrier), p. 163
- La Défense (92), First ou CB31 (KPF), p. 166
- La Défense (92), Majunga (Viguier), p. 169
- La Défense (92), Tour Generali (Valode & Pistre), p. 172
- XVème arrondissement de Paris, Projet tour Triangle (Hoerzog & de Meuron), p. 174
- La Défense (92), Tour Phare (Morphosis, Mayne), p. 175
- Issy-les-Moulineaux (92), Tour du pont d'Issy (Loci Anima, Raynaud, Hasegawa), p. 178
- La Défense (92), Tour Signal (Nouvel) / La Défense (92), Tour Ava (Gautrand), p. 180
- La Défense (92), Carpe Diem (Stern, SRA), p. 181

- Les tours, nouveaux villages ?, p. 193-203 : Tour occident (XXème) et les Mercuriales (Bagnolet, 93).
- Formes habitables, p. 205-221 (plans) : Cité de la Muette (Drancy, 93), Tours Nuages (Nanterre, 92), Super Italie (XIIIème), Tour Croulebarbe (XIIIème), Tour Totem (XVème), rue de Flandres (XIXème), Tour Nobel (La Défense, 92).
- Tours et "re-tours", p. 261-274 : plusieurs tours de la Défense, 92 (Ariane, Nobel, AXA, Opus 12), Tour Franklin à Montreuil-sous-Bois (93), Tour Bois-le-Prêtre (XVIIème)
- Skyline Européen : Paris, La verticalité comme signe de renouveau (cartographie des tours parisiennes de plus de 60 m), p. 377-395.
La « tour européenne », née au début du XXème siècle dans la suite des grattes ciels américains, a, pour trouver sa place dans la ville européenne, développé plusieurs singularités que cet ouvrage analyse, raconte et décrit.
L’ouvrage retrace au travers de plus de 150 réalisations et projets emblématiques l’histoire de la tour européenne, analyse et détaille ses qualités et spécificités urbaines, spatiales, techniques et nous invite à découvrir ...

TOUR

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

n° 349 - p.88 à p.95

Le CNIT n'en finit pas de renaître. Voulu en 1956 il est livré en 1958, inauguré par le président René Coty. Transformé une première fois en 1989 par Andrault et Parat, il vient de l'être à nouveau par Cuno Brullmann, Jean-Luc Cochon & Associés

STRUCTURE DE GRANDE PORTEE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

n° 489 - p.26 à p.37

Les 6 projets présentés lors du concours pour la construction de la Philharmonie de Paris montrent bien un désir de concevoir autrement : nouveauté et contemporain sont les maîtres mots.

SALLE DE CONCERT ; MUSIQUE ; PROJET D'ARCHITECTURE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

n° 489 - p.56 à p.59

Après deux ans de travaux, la salle Pleyel renait et se métamorphose.

SALLE DE CONCERT ; MUSIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

23 - p. 114 - 127

Le palais de Chaillot peut s'enorgueillir d'abriter trois des musées les plus prestigieux de la capitale. Après la transformation de la Cité de l'Architecture et du patrimoine, le musée de l'Homme, au dessus de celui de la Marine, vient de rouvrir ses portes. Totalement repensés par Brochet-Lajus-Pueyo associés à Emmanuel Nebout, espaces, collections et scénographie, consacrés au destin de l'espèce humaine, composent un outil de connaissance de premier ordre. Le palais de Chaillot peut s'enorgueillir d'abriter trois des musées les plus prestigieux de la capitale. Après la transformation de la Cité de l'Architecture et du patrimoine, le musée de l'Homme, au dessus de celui de la Marine, vient de rouvrir ses portes. Totalement repensés par Brochet-Lajus-Pueyo associés à Emmanuel Nebout, espaces, collections et scénographie, consacrés au destin de l'espèce humaine, composent un outil de connaissance de ...

RESTAURATION ; MUSEE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

6 - p. 30-43

Un géant de 617 mètres de long - soit presque deux toues Eiffel couchées -, initialement un grand entrepôt boulevard Macdonald, vient d'être transformé en logements, bureaux, équipements et commerces. Cette opération mixte d'envergure, qui s'inscrit dans un grand projet de développement urbain du nord-est parisien, interroge la production de l'architecture en France, ses relations avec l'économie du projet, la place de la réhabilitation/transformation dans la construction de la ville sur elle-même et l'invention de la ville tout court, aujourd'hui et demain. Un géant de 617 mètres de long - soit presque deux toues Eiffel couchées -, initialement un grand entrepôt boulevard Macdonald, vient d'être transformé en logements, bureaux, équipements et commerces. Cette opération mixte d'envergure, qui s'inscrit dans un grand projet de développement urbain du nord-est parisien, interroge la production de l'architecture en France, ses relations avec l'économie du projet, la place de la réhabilitation...

REHABILITATION DE BATIMENT ; PROGRAMME MIXTE ; LOGEMENT ; EQUIPEMENT SCOLAIRE ; BATIMENT DE BUREAUX

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Perspectives POUSSE Jean-François ; BRUNAUD Pierre-Yves | exé décembre 2017 - février 2018

Article

30 - p. 64 - 77

Réhabilitation de la halle Sernam (une halle ferroviaire) en surface commerciale destinée aux produits du bâtiment.
"Et si le meilleur de l'architecture des années suivant la Seconde Guerre mondiale tenait à la complicité fructueuse entre architectes et ingénieurs ? La halle de Pantin en est un exemple patent. Construite juste avant 1950 par Peirani et Laffaille, transformée par l'agence Brail il y a peu pour accueillir le négoce des matériels et matériaux du bâtiment, elle se révèle à la fois telle qu'en elle-même et métamorphosée, adaptée aux exigences environnementales, sans rien perdre de sa vigueur originelle."
Réhabilitation de la halle Sernam (une halle ferroviaire) en surface commerciale destinée aux produits du bâtiment.
"Et si le meilleur de l'architecture des années suivant la Seconde Guerre mondiale tenait à la complicité fructueuse entre architectes et ingénieurs ? La halle de Pantin en est un exemple patent. Construite juste avant 1950 par Peirani et Laffaille, transformée par l'agence Brail il y a peu pour accueillir le négoce des matériels ...

REHABILITATION DE BATIMENT ; CONSTRUCTION EN BETON ; ISOLATION THERMIQUE ; VOUTE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

4 - p. 40-47

Icône des années 1960, la Maison de la radio inaugurée par le général de Gaule le 14 décembre 1963, symbolise alors la voix de la France moderne. Conçu par Henry Bernard (1912 - 1994), ce nouveau monument parisien en bord de Seine se dresse à quelques centaines de mètres de la tour Eiffel. Radical, il porte haut et fort sa modernité : une architecture circulaire de 500 mètres de crconférence avec une tour au centre de 68 mètres de hauteur, le tout habillé de verre et d'aluminium. L'ensemble est doté de moyens remarquables : deux salles de 1000 places, l'une pour les concerts, l'autre pour les les spectacles, une foule de studios dont un de télévision.
En 2003, la préfecture de Police enjoint déclare la tour hors normes, déclanchant le processus qui mènera à la réhabilitation / transmformation des lieux.
En 2003, la préfecture de Police enjoint déclare la tour hors normes, déclanchant le processus qui mènera à la réhabilitation / transmformation des lieux.
Icône des années 1960, la Maison de la radio inaugurée par le général de Gaule le 14 décembre 1963, symbolise alors la voix de la France moderne. Conçu par Henry Bernard (1912 - 1994), ce nouveau monument parisien en bord de Seine se dresse à quelques centaines de mètres de la tour Eiffel. Radical, il porte haut et fort sa modernité : une architecture circulaire de 500 mètres de crconférence avec une tour au centre de 68 mètres de hauteur, le ...

REHABILITATION DE BATIMENT ; AUDITORIUM ; SALLE DE CONCERT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

n° 468 - pp. 48-51

Le périphérique: sa chance est d'être bordé d'amples territoires à fort potentiel. Il constitue donc un champ d'exploration susceptible de chenger en profondeur les relations de Paris et des communes voisines.

RAPPORT CENTRE-PERIPHERIE ; ZONE PERI-URBAINE ; VOIE RAPIDE ; BANLIEUE ; AMENAGEMENT URBAIN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

369 - p.28--37

A l'heure des comptes, les administrés des commanditaires des très nombreux équipements culturels publics s'interrogent - à l'aune du profit qu'en tire la collectivité - sur le bon usage fait de leurs deniers. Si hélas trop d'édiles font encore la roue avec l'argent du contribuable, la plupart d'entre eux tentent de dépenser à bon escient, même si ce n'est que le temps d'un festival. Certains, plus zélés et patiens, construisent sur la durée à pas mesurés.
En quoi nos pratiques culturelles devront-elles s'adapter aux inévitables séquelles laissées par la crise économique actuelle ? à la dématérialisation des supports ? au pluralisme cultu(r)el inhérent aux flux migratoires ? Qu'en est-il hors de l'Hexagone ? Patrick Bouchain remet en perspective, pour Archicréé, les enjeux à venir. Bruno Julliard - premier adjoint au maire de la capitale en charge de la Culture - esquisse les grandes lignes de la réorientation de la politique de la Ville Lumière en la matière.
A l'heure des comptes, les administrés des commanditaires des très nombreux équipements culturels publics s'interrogent - à l'aune du profit qu'en tire la collectivité - sur le bon usage fait de leurs deniers. Si hélas trop d'édiles font encore la roue avec l'argent du contribuable, la plupart d'entre eux tentent de dépenser à bon escient, même si ce n'est que le temps d'un festival. Certains, plus zélés et patiens, construisent sur la durée à ...

POLITIQUE CULTURELLE ; EQUIPEMENT CULTUREL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

13 - p. 72 - 81

"Après avoir opéré sur le bâtiment construit par Le Corbusier pour l'Armé du salut, François Châtillon s'est lancé dans le mutation simultanée de deux autres références de l'architecture du XXe siècle à Paris : la piscine des Amiraux signée Henri Sauvage et la Maison des sciences de l'homme conçue par Lods, Depondt et Beauclair. Entre un lieu de sport indissociable des logements sociaux qui le surplombent et un lieu pour chercheurs contenant une bibliothèque, il n'y a qu'un lien : l'excellence de l'architecture. Histoire de deux renaissances." "Après avoir opéré sur le bâtiment construit par Le Corbusier pour l'Armé du salut, François Châtillon s'est lancé dans le mutation simultanée de deux autres références de l'architecture du XXe siècle à Paris : la piscine des Amiraux signée Henri Sauvage et la Maison des sciences de l'homme conçue par Lods, Depondt et Beauclair. Entre un lieu de sport indissociable des logements sociaux qui le surplombent et un lieu pour chercheurs contenant une ...

PATRIMOINE ARCHITECTURAL ; PISCINE ; BIBLIOTHEQUE ; RECHERCHE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

12 - p. 5 - 13

Une mission pour une réflexion ouvrant sur une grande mutation. Revisiter l'île de la Cité d'une manière prospective, c'est ce que proposent Dominique Perrault et Philippe Bélaval. Et si la rue de Lutèce devenait la colonne vertébrale de l'opération ? Mais peut-on toucher au coeur de Paris ? C'est toute la question.

PATRIMOINE ARCHITECTURAL ; AMENAGEMENT URBAIN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

263 - p. 42 -

La Monnaire de Paris, conçue au XVIIIᵉ siècle par Jacques-Denis Antoine, a été restaurée et métamorphosée par Philippe Prost. Elle ouvre désormais au public ses collections et dévoile les précieux avoir-faire de ses artisans aux mains d'or.

MUSEE ; METAL ; PATRIMOINE ARCHITECTURAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

n° 19 - p.84 à p.92

Comment créer du lien et éviter l'anonymat lorsqu'on s'attelle à un programme de logement social ? La quaestion s'est posée pour la rénovatin de cette parcelle de 7700 m2 du 20e arrondissement de Paris. Cette réalisation étonnante raconte la projection d'un "vivre ensemble" au vu et au su de ses futurs habitants

LOGEMENT SOCIAL ; PARCELLAIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 126 pages , 94 UL

Face à la forte demande de logements sociaux, quelle est l'offre architecturale aujourd'hui ? Quelle réponse qualitative et innovante donner à cet impératif quantitatif ? Quelle doit être la part de l'expérimentation dans ce domaine reconnu comme laboratoire de l'architecture depuis l'époque moderne ? Quelles sont les nouvelles typologies en phase avec les modes de vie et l'évolution de la société aux prises avec les questions essentielles de la ville contemporaine, et notamment, les enjeux de développement durable, de qualité de vie et de justice sociale ? Seize " réponses ", choisies en France pour leur singularité, leur originalité et leur pertinence, sont présentées et décryptées dans cet ouvrage. Face à la forte demande de logements sociaux, quelle est l'offre architecturale aujourd'hui ? Quelle réponse qualitative et innovante donner à cet impératif quantitatif ? Quelle doit être la part de l'expérimentation dans ce domaine reconnu comme laboratoire de l'architecture depuis l'époque moderne ? Quelles sont les nouvelles typologies en phase avec les modes de vie et l'évolution de la société aux prises avec les questions essentielles de la ...

LOGEMENT SOCIAL ; DEVELOPPEMENT DURABLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 125 p , 94 UL t 2

Cette seconde publication consacrée aux logements sociaux (à l'occasion d'une exposition à la Cité de l'architecture & du patrimoine) distingue des opérations remarquables, loin d'être représentatives de la production courante.En revanche, elles témoignent d'évolutions notables en cours. Elles indiquent aussi des pistes à explorer, montrent en creux ce qu'il est urgent de ne pas faire, laissent espérer des lendemains qui chantent. Toujours d'actualité, la mixité des logements locatifs et en accession à la propriété fait son bonhomme de chemin, supprime leurs différences, favorise la diversité sociale, voire la variété typologique. Immeubles solitaires ou sur rue, semi-collectifs, maisons en bande, petites tours - et même des barres, en dépit de leurs échecs passés cuisants - tentent de régler les questions de la densité, entre les grands ensembles d'antan et le lotissement. La tendance de fond : créer ou recréer de l'urbanité, recoudre les tissus blessés en s'insérant, respecter l'existant tout en lui apportant des ferments de renouveau, tout particulièrement lors des réhabilitations.Il s‘agit bien de mettre en perspective la réalité du laboratoire du logement social à l’oeuvre en France, et ce depuis le début du XXe siècle. La sélection répertoriée en quatre thèmes majeurs privilégie une couverture nationale, se gardant de tout concentrer sur le Grand Paris. Dans ses prolongements sur les cimaises, elle s’organise en quatre sections dont une dédiée au « logement étudiant », montrant par là même les réponses des architectes à ce programme spécifique.Pour Paris et l'Île de France : Tour Bois-le-Prêtre, Paris 17eme Lacaton & VassalLogements pour la SIEMP, PAris 18eme, Jacques Moussafir et Charles TachonLogements à Champigny-sur-Orge, Édouard FrançoisLogements îlot Villiot, Paris 12eme, Haminic et MassonLogement rue de Crimée, Paris 19eme, MetekLogements à Courbevoie, Koz ArchitectesLogements Paris 13eme, Philippe DubusLogements Docs de Saint-Ouen, X-TU Cette seconde publication consacrée aux logements sociaux (à l'occasion d'une exposition à la Cité de l'architecture & du patrimoine) distingue des opérations remarquables, loin d'être représentatives de la production courante.En revanche, elles témoignent d'évolutions notables en cours. Elles indiquent aussi des pistes à explorer, montrent en creux ce qu'il est urgent de ne pas faire, laissent espérer des lendemains qui chantent. Toujours ...

LOGEMENT SOCIAL ; BATIMENT D'HABITATION COLLECTIF

... Lire [+]

Z