m

0
     
Ouvrage

H 0 La trame viaire du coeur de l'agglomération – Phase 1 : diagnostic partagé

ATELIER PARISIEN D'URBANISME

mai 2013

131 p

124 PT

VOIE D'EAU ; RESEAU DES VOIES URBAINES ; RESEAU ROUTIER

ILE DE FRANCE

L’étude sur la trame viaire du cœur d’agglomération, engagée mi 2012, est réalisée avec plusieurs partenaires, la DRIEA, la SGP, les Conseils Généraux du Val-de-Marne et de la Seine-Saint-Denis, la Ville de Paris, et avec le soutien du Conseil Général des Hauts-de-Seine et du STIF. Inscrite au programme partenarial de l’Apur, cette étude a pour objectif de construire un diagnostic partagé et une vision cohérente des espaces publics sur l’ensemble du cœur de l’agglomération avec les principaux acteurs de sa transformation.La première phase de l’étude s’est achevée au printemps 2013 par le rendu du diagnostic et des enjeux. Organisé autour d’outils de lecture cartographiques communs, cet état des lieux permet de rendre compte de l’organisation de la trame viaire et de la structure des espaces publics. La présentation sous forme d’atlas rassemble ainsi une banque de données partagées sur les caractéristiques physiques et historiques, sur l’organisation, les usages, le paysage et le cadre urbain, mais aussi sur les mutations en cours. L’étude porte par ailleurs un regard particulier sur la question de l’accessibilité et du rabattement aux gares existantes et futures. L’étude se poursuit par la proposition d’une typologie urbaine de la trame viaire, dans un regard prospectif tenant compte des projets d’aménagement et de transport. L’étude aboutira début 2014 à la proposition d’un programme stratégique d’amélioration de la trame viaire, selon cinq axes de travail : 1. un réseau magistral des autoroutes et voies express desservant le territoire et évoluant dans ses usages ; 2. des boulevards de la métropole comme armature urbaine du cœur d’agglomération ; 3. une organisation coordonnée et optimisée de la logistique ; 4. un réseau intermédiaire intercommunal complété et lisible ; 5. un rabattement aux gares qualitatif, laissant place aux mobilités douces.L’étude permet d’établir des orientations pour améliorer les conditions de déplacement dans le cœur d’agglomération, optimiser le fonctionnement de la trame viaire et renforcer son rôle d’armature urbaine pour la métropole. Sommaire :Chapitre 1 : Mise en perspective historique : évolution du rôle des tracés dans l'armature urbaineChapitre 2 : Caractéristiques physiques de la trame viaire actuelleChapitre 3 : L'analyse du réseau par modes de déplacementChapitre 4 : La trame viaire, élément constitutif du grand paysage et support d'une trame verteChapitre 5 : Cadre urbain et centralitésChapitre 6 : Un coeur d'agglomération en mutation : projets urbains et projets de transportChapitre 7 : Accessibilité et rabattement aux gares existantes et futures du RGPEPremières pistes d'évolution

Niveau d'autorisation : Public

Z