m

0

Documents  SEINE-SAINT-DENIS | enregistrements trouvés : 178

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 55 p + 43 p , 69 IF 93 t 1 et 2

En 2012, dans la continuité de ses travaux sur les radiales, l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur) a inscrit dans son programme partenarial l’étude approfondie de l’ex-RN2. Dans ce cadre, une convention a été établie avec le Conseil Général de Seine-Saint-Denis.
Sur la base du diagnostic prospectif réalisé en 2013, l’Apur et le Conseil Général de Seine-Saint-Denis ont souhaité accompagner l’ensemble des acteurs engagés dans l’élaboration d’une charte de préfiguration d’un boulevard métropolitain autour de l’ex RN2. Une méthode de travail autour d’ateliers a été mise en place.

Une première séance d’ateliers s’est tenue le 23 mai 2014 à l’aéroport du Bourget. Une demi-journée a été consacrée à chacun des deux secteurs qui présentent des problématiques différentes : de l’avenue de Flandre à l’aéroport de Paris-le Bourget et de l’aéroport à Villepinte. Une seconde séance d’ateliers a été organisée le 30 septembre 2014 dans la Maison du parc du Sausset pour approfondir les débats autour des questions spécifiques à la seconde séquence.

L’ensemble des ateliers a réuni une centaine de personnes autour de deux grandes thématiques : les paysages et les usages de la voie. Les ateliers ont permis la définition d’actions à court et moyen terme, en intégrant des éléments de visibilité possibles dès la conférence Paris-Climat (COP 21) qui se tiendra au Bourget en novembre et décembre 2015. Ces documents restituent les travaux sur les deux secteurs : de l’avenue de Flandre à l’aéroport de Paris-Le Bourget et de l’aéroport de Paris-Le Bourget à l’A104.
En 2012, dans la continuité de ses travaux sur les radiales, l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur) a inscrit dans son programme partenarial l’étude approfondie de l’ex-RN2. Dans ce cadre, une convention a été établie avec le Conseil Général de Seine-Saint-Denis.
Sur la base du diagnostic prospectif réalisé en 2013, l’Apur et le Conseil Général de Seine-Saint-Denis ont souhaité accompagner l’ensemble des acteurs engagés dans l’élaboration d’une ...

VOIE RAPIDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

1038 - p. 888-895

ZAC : un modèle contesté, les contraintes de la règlementation, un espace d'expérimentation

Paris :
- Claude Bernard
- Bercy
- Masséna Nord
- Masséna Chevaleret
- Pajol

Île de France :
- Île Seguin Rives de Seine (Boulogne-Billancourt)
- Seine Arche (Nanterre)
- Landy Peyel (Saint-Denis)
- Monjoie (Saint-Denis)

URBANISME ; Z.A.C.

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

99 - p. 38-41

"L'établissement public territorial Est Ensemble développe depuis trois ans un dispositif qui vise à organiser l'occupation temporaire de friches entre la libération des terrains et le début du chantier. Une expérience désormais bien rôdée."

URBANISME TEMPORAIRE ; FRICHE URBAINE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 58 p , 41 PM t17

En partenariat avec la Société du Grand Paris (SGP) et la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Équipement et de l'Aménagement (DRIEA) d'Ile-de-France, l'Apur poursuit la mise en ∏uvre de l'observatoire des quartiers de gare du Grand Paris en 2015 qui concerne les prolongements de la ligne 14 de Pont Cardinet à Saint-Denis Pleyel vers le nord et de Maison Blanche Paris XIIIe à l'Aéroport d'Orly vers le sud.
Six thématiques sont abordées dans l'observatoire : les densités, les centralités, le cadre urbain et paysager, les caractéristiques démographiques et sociales des habitants des quartiers de gare, la mobilité et les espaces publics et les dynamiques de construction et les projets.

L'observation est conduite à deux échelles :
• Une analyse croisée de l'ensemble des quartiers de gare d'une ligne qui permet de comparer la situation des quartiers de gare les uns par rapport aux autres.
• Des monographies qui permettent de détailler les caractéristiques de chaque quartier de gare et le resituer dans son environnement immédiat, dans les communes concernées par l'arrivée de la gare mais aussi dans le reste de la petite couronne.

Les travaux de l'observatoire contribuent à une meilleure connaissance de ces territoires. L'analyse croisée confirme la grande diversité de situations observées dans les quartiers de gare. Elle apporte les éléments nécessaires pour accompagner les évolutions et mutations engagées par l'arrivée du Réseau du Grand Paris Express. Elle participe de l'aide à la décision pour les collectivités et acteurs concernés par le RGPE.
En partenariat avec la Société du Grand Paris (SGP) et la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Équipement et de l'Aménagement (DRIEA) d'Ile-de-France, l'Apur poursuit la mise en ∏uvre de l'observatoire des quartiers de gare du Grand Paris en 2015 qui concerne les prolongements de la ligne 14 de Pont Cardinet à Saint-Denis Pleyel vers le nord et de Maison Blanche Paris XIIIe à l'Aéroport d'Orly vers le sud.
Six thématiques sont ...

TRANSPORT EN COMMUN ; TRAIN ; RESEAU FERRE ; ANALYSE URBAINE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

105 - p. 27

L'agence Richez Associés a assuré la conception paysagère et la maîtrise d'œuvre de nombreux BHNS, tramways et pôles d'échanges, en France comme à l'étranger. Elle a récemment participé à l'Appel à manifestation d'intérêt sur les routes du futur. Le Pavillon de l'Arsenal expose actuellement les propositions de l'agence comme celles de trois autres équipes pluridisciplinaires.
- PSA à Aulnay-sous-Bois
- transformation de la rue du Faubourg Saint-Antoine
L'agence Richez Associés a assuré la conception paysagère et la maîtrise d'œuvre de nombreux BHNS, tramways et pôles d'échanges, en France comme à l'étranger. Elle a récemment participé à l'Appel à manifestation d'intérêt sur les routes du futur. Le Pavillon de l'Arsenal expose actuellement les propositions de l'agence comme celles de trois autres équipes pluridisciplinaires.
- PSA à Aulnay-sous-Bois
- transformation de la rue du Faubourg ...

TRANSPORT EN COMMUN ; RESEAU ROUTIER

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 128 p. , 65 PM

Avec le Grand Paris Express, l'Île-de-France verra, d'ici 2030, le prolongement et la construction de 200 km de lignes de métro qui interconnecteront les territoires de la région. Ce projet stratégique est aussi l'un des plus importants chantiers d'urbanisme à l'échelle européenne. Ossature du futur, réseau innervant et articulant la région capitale, le Grand Paris Express convoque la technologie, l'industrie, l'économie, la culture et le social pour expérimenter et innover.

Les concepteurs du Grand Paris Express (architectes, urbanistes, artistes...) exposent leur vision au service de ce projet pour une métropole durable. Par ce texte manifeste, ils proclament leur engagement, mais aussi leur vigilance, pour que ce projet réponde au destin de ses habitants, autour de valeurs de culture et de connaissance.

Collectif d'auteur : François Barré, Jean-Marie Duthilleul, Jérôme Sans, Marc Barani, Ruedi Baur, Lucie Coursaget, José Manuel Goncalvès, Patrick Jouin, Elisabeth de Portzamparc, etc.

Chartier-Dalix : gare de La Courneuve, "Six routes"
Agence Duthilleul : gares de Sevran-Beaudottes, Sevran-Livry, Noisy-Champs et Pont de Sèvres
Anmna - Agence Nicolas Michelin & associés : gares de Créteil l'Échat, Saint-Maur-Créteil
Ar-thème associés : gare d'Arcueil-Cachan
AS Architecture-Studio : gare de Nanterre-La Folie, Saint-Cloud, Reuil-Suresnes-Mont Valérien
Ateliers 2/3/4 : gare d'Antonypôle, Massy Opéra
Atelier Marc Barani : gare de Bagneux M4, centre technique de Vitry
Atelier Novembre : gares de Palaiseau, Orsay-Gif, CEA Saint-Aubain avec Benthem Crouwel Architects, Triangle de Gonesse, Le Bourget Aéroport
Atelier Schall : gare de Chelles
Agence Search : gare de Nanterre-La Boule
Agence TER : insertion paysagère du viaduc aérien de la ligne 18
Beckmann N'Thépé Architectes : gare d'Aulnay
Benthem Crouwel Architects : gare de Palaiseau, Orsay-Gif, CEA Saint-Aubin, avec Atelier Novembre, et Aéroport Charles de Gaulle T2
Berranger & Vincent Architectes : gare du Blanc-Mesnil
Bjarke Ingels Group : gare du Pont de Bondy, avec Silvio d'Ascia Architecture
Bordas+Peiro Architecte Ingénieur : gare de Clichy-Montfermeil, avec l'agence Miralles Tagliabue EMBT, gare du Stade de France
Brenac+Gonzales & associés : gares de Drancy-Bobigny, Bobigny Pablo-Picasso
Brunet-Saunier Architecture : gares d'Issy RER et MIN - Porte de Thiais
Corinne Vezzoni & associés : gares de Satory et Rosny Bois-Perrier
Dietmar Feichtinger Architectes : gare de Saint-Quentin Est et Versailles-Chantiers
Dominique Perrault Architecture : gare de Villejuif-Institut Gustave Roussy
Élizabeth de Portzamparc : gare du Bourget RER
EMBT Miralles Tagliabue : gare de Clichy-Montfermeil avec Bordas+Peiro
Explorations Architecture : viaduc des gares aériennes de la ligne 18, gares de Mesnil-Amelot, Val-de-Fontenay et Nogent-Le Perreux
Franklin Azzi Architecture : gare de Chevilly "Trois communes"
Grimshaw Architects : gares de Mairie d'Aubervilliers et Fort d'Aubervilliers
Groupe-6 : gare de Maison Blanche-Paris XIII et centre technique d'Aulnay
Jean-François Schmit Architectes : centre technique de la ligne 18 à Palaiseau
Jean-Paul Viguier et associés : gares de Bécon-les-Bruyères, Bois-Colombes et Kremlin-Bicêtre Hôpital
Kengo Kuma & associates : gare de Saint-Denis Pleyel
King Kong : gare de Vitry Centre
Périphériques : gares de Châtillon-Montrouge, Les Agnettes et les Grésillons
Philippe Gazeau : gares de Fort d'Issy-Vanves-Clamart et Villejuif-Louis Aragon
Richez Associés : gare de Champigny Centre, Bry-Villiers Champigny, Massy-Palaiseau et le centre technique de Champigny
SCAPE : gare de Bondy
Silvio d'Ascia Architecture : gare du Pont de Bondy avec l'agence BIG
Valode & Pistre : gares de Ardoines, Vert de Maisons et Pont de Rungis
Wilmotte et Associés : gare de La Défense
Avec le Grand Paris Express, l'Île-de-France verra, d'ici 2030, le prolongement et la construction de 200 km de lignes de métro qui interconnecteront les territoires de la région. Ce projet stratégique est aussi l'un des plus importants chantiers d'urbanisme à l'échelle européenne. Ossature du futur, réseau innervant et articulant la région capitale, le Grand Paris Express convoque la technologie, l'industrie, l'économie, la culture et le social ...

TRANSPORT EN COMMUN ; RESEAU FERRE ; ARCHITECTURE ; GARE-STATION DE METRO

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

229 - p. 42 , 1 AA 28

La Société du Grand Paris désigne Systra, ANMA, King Kong, Richez Associés Valode&Pistre, Philippe Gazeau, Ar. Thème Associés, Atelier Barani, Périphériques, Brunet Saunier et l'agence Duthilleul pour la réalisation de la ligne 15 sud du Grand Paris (entre Noisy-Champs et Pont-de-Sèvres) et ses gares.

TRANSPORT EN COMMUN ; POLITIQUE DES TRANSPORTS ; MÉTROPOLE RÉGIONALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

275 - p. 18

La tour Pleyel poursuit sa restructuration. L'édifice doit être transformé en hôtel avec vue panoramique.

TOUR ; BATIMENT HOTELIER ; RESTRUCTURATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

101 - p. 80-81

Restructuration de la tour pour en faire un centre d'affaire à dominance hôtelière de 40 étages.

TOUR ; BATIMENT HOTELIER ; BATIMENT DE BUREAUX

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

n° 179 - p.41 à p.42

La réhabilitation de la tour Franklin s'inscrit dans une double démarche : conforter à terme le projet de requalification du centre-ville de Montreuil et reconfigurer la tour éxistante en un immeuble de bureaux offrant des espaces de travail performants.

TOUR ; BATIMENT DE BUREAUX ; AMENAGEMENT URBAIN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 440 p. , 49 CAT

La « tour européenne », née au début du XXème siècle dans la suite des grattes ciels américains, a, pour trouver sa place dans la ville européenne, développé plusieurs singularités que cet ouvrage analyse, raconte et décrit.
L’ouvrage retrace au travers de plus de 150 réalisations et projets emblématiques l’histoire de la tour européenne, analyse et détaille ses qualités et spécificités urbaines, spatiales, techniques et nous invite à découvrir comment 9 métropoles européennes abordent cette question dans l’actualité et l’avenir de leurs paysages.
Quels sont les futurs projets européens ? Comment construit-on les tours aujourd’hui ? Comment seront-elles écologiques demain ? Comment s’inscriront-elles dans nos villes ? Tours de bureaux, tours de logements, programmes mixtes ? Autant de questions qui méritent d’être posées pour éclairer les débats qui animent aussi bien Bruxelles, Copenhague, Francfort, Londres, Madrid, Milan, Paris, Rotterdam ou encore Vienne.

Pour Paris et l'Île-de-France :

- Essor de l'urbanisme vertical à Paris, 1945-1976, p. 49-73 : Beaugrenelle - front de Seine (Holley), Italie (Holley), Flandres (Van Treeck), La Défense (Zehrfuss, de Mailly), Montparnasse (Dufau, Zehrfuss), Place des Fêtes, Crimée-Curial (Coquet).

- Bobigny (93), tour de l'illustration (Lefébure, Chemetov, Huidrobo), p. 85
- Drancy (93), Cité de la Muette (Lods, Beaudouin), p. 86
- XIIIème arrondissement de Paris, tour Croulebarbe ou tour Henri (Albert, Boileau, Labourdette), p. 97
- Boulogne-Billancourt (92), résidence du Point du Jour (Pouillon, Labourdette), p. 99
- La Défense (92), Tour initiale (de Mailly, Depussé), p. 101
- Ivry-sur-Seine (94), tour Raspail (Gailhoustet), p. 104
- XIIIème arrondissement de Paris, résidence Plein Ciel (Gauthier, Milande), p. 106
- XVème arrondissement de Paris, tour Montparnasse (Beaudouin, Cassan, de Hoym de Marien, Saubot), p. 109
- XVème arrondissement de Paris, tour Mirabeau (Le Maresqiuer, Heckly), p. 110
- XIIIème arrondissement de Paris, super Italie (Novarina), p. 111
- XIIIème arrondissement de Paris, centre Pierre Mendès France (Andrault, Parat), p. 113
- XVème arrondissement de Paris, Perspective I (Pottier, Proux) / Créteil (94), Choux & Maïs (Grandval), p. 114
- La Défense (92), Tour Fiat (Skidmore, Owings & Merriel, SOM, Saubot, Jullien), p. 115
- La Défense (92), Ariane (de Mailly, Zammit) / XVème arrondissement de Paris, Hôtel Nikko (Le Bail, Penven), p. 118
- XIXème arrondissement de Paris, Les orgues de Flandres (Van Treeck), p. 119
- Nanterre (92), Tours Nuages (Aillaud) / XVème arrondissement de Paris, Totem (Andrault, Parat), p. 120
- La Défense (92), Tour EDF (Pei Cobb Freed & Partners, Saubot-Rouit & Associés), p. 133
- La Défense (92), Cœur défense (Viguier), p. 134
- La Défense (92), Tour Granite (Portzamparc), p. 155
- La Défense (92), Tour T1 (Valode & Pistre), p. 156
- XVIIème arrondissement de Paris, Tour Bois-le-Prêtre (Druot, Lacaton, Vassal), p. 161
- Boulogne-Billancourt (92), Tour horizons (Nouvel), p. 162
- Issy-les-Moulineaux (92), Tour Issy (Ferrier), p. 163
- La Défense (92), First ou CB31 (KPF), p. 166
- La Défense (92), Majunga (Viguier), p. 169
- La Défense (92), Tour Generali (Valode & Pistre), p. 172
- XVème arrondissement de Paris, Projet tour Triangle (Hoerzog & de Meuron), p. 174
- La Défense (92), Tour Phare (Morphosis, Mayne), p. 175
- Issy-les-Moulineaux (92), Tour du pont d'Issy (Loci Anima, Raynaud, Hasegawa), p. 178
- La Défense (92), Tour Signal (Nouvel) / La Défense (92), Tour Ava (Gautrand), p. 180
- La Défense (92), Carpe Diem (Stern, SRA), p. 181

- Les tours, nouveaux villages ?, p. 193-203 : Tour occident (XXème) et les Mercuriales (Bagnolet, 93).
- Formes habitables, p. 205-221 (plans) : Cité de la Muette (Drancy, 93), Tours Nuages (Nanterre, 92), Super Italie (XIIIème), Tour Croulebarbe (XIIIème), Tour Totem (XVème), rue de Flandres (XIXème), Tour Nobel (La Défense, 92).
- Tours et "re-tours", p. 261-274 : plusieurs tours de la Défense, 92 (Ariane, Nobel, AXA, Opus 12), Tour Franklin à Montreuil-sous-Bois (93), Tour Bois-le-Prêtre (XVIIème)
- Skyline Européen : Paris, La verticalité comme signe de renouveau (cartographie des tours parisiennes de plus de 60 m), p. 377-395.
La « tour européenne », née au début du XXème siècle dans la suite des grattes ciels américains, a, pour trouver sa place dans la ville européenne, développé plusieurs singularités que cet ouvrage analyse, raconte et décrit.
L’ouvrage retrace au travers de plus de 150 réalisations et projets emblématiques l’histoire de la tour européenne, analyse et détaille ses qualités et spécificités urbaines, spatiales, techniques et nous invite à découvrir ...

TOUR

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

431 - p. 36-43

Live est un bâtiment sensoriel connecté à la ville. La gestion du chantier est complexe en raison de la proximité du périphérique Est. La livraison est prévu pour 2021. 5 000m2 : salles de réunion végétalisées, rooftop panoramique, variation des matériaux (froids chauds, bois métal).

TOITURE ; VEGETAL ; BATIMENT DE BUREAUX ; TOUR

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 223 p. , 30 AMF

L'ouvrage retrace le parcours de deux architectes habités par le théâtre. Dans le panorama de l'architecture contemporaine, Valentin Fabre et Jean Perrottet tiennent une place particulière, indissociable de leur passion. Depuis le début des années soixante, ils ont construit ou réhabilité plus de vingt théâtres. À partir de leur rencontre, au sein de l'Atelier d'urbanisme et d'architecture (AUA), avec René Allio, scénographe décorateur, ils participent à l'étude sur les maisons de la culture engagée à la demande d'André Malraux. Leurs créations reflètent alors les évolutions de la pratique théâtrale, dans une approche conceptuelle qui privilégie la fonctionnalité du lieu mise au de la création artistique, tout en optimisant les conditions d'accueil du public le plus large possible. Près de trois cents illustrations, plans, croquis, photographies, dévoilent leurs réalisations majeures : Théâtre de la Ville, théâtre des Gémeaux à Sceaux, théâtre national de Chaillot, MC 93-Boblgny, théâtre national de la Colline, théâtre d'Angoulême, Opéra de Rennes..., autant de précieux témoignages sur la vie scénique et dramaturgique en France depuis près de cinquante ans. Le théâtre contemporain se caractérise par le fait qu'il ne répond plus à une forme unique donnée. Le théâtre idéal n'existe pas. Les créations sont aussi multiples qu'originales et un lieu théâtral n'a de valeur que par les spectacles qui l'habitent V. P, J.P.Liste des réalisations parisiennes présentées dans cet ouvrage:théâtre de la Ville place du châtelet, Paris 1erTheâtre de Chaillot, Paris 16èmeMaison de la Culture de Seine-Saint-DenisThéâtre des Quartiers d'IvryThéâtre de SartrouvilleThéâtre de la Colline, Paris 20èmeThéâtre des gémeaux à Sceaux L'ouvrage retrace le parcours de deux architectes habités par le théâtre. Dans le panorama de l'architecture contemporaine, Valentin Fabre et Jean Perrottet tiennent une place particulière, indissociable de leur passion. Depuis le début des années soixante, ils ont construit ou réhabilité plus de vingt théâtres. À partir de leur rencontre, au sein de l'Atelier d'urbanisme et d'architecture (AUA), avec René Allio, scénographe décorateur, ils ...

THEATRE ; RECONSTRUCTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

N°481 - pp.114-121

A cause des deux diagonales adjacentes au bâtiment, l'auditorium pivote de 15 degrés, s'élevant et s'ouvrant à deux aires pour le public sans imposé de hiérarchie. Cette rotation résoud aussi le problème de la mairie qui n'est pas exactement dans l'alignement.

THEATRE ; BATIMENT CULTUREL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

, 29 PA

La SEMIDEP présente ses plus récentes réalisations.

RESIDENCE UNIVERSITAIRE ; LOGEMENT ; EQUIPEMENT CULTUREL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Hors-série N°38 - pp.42-43

Interview de Jean-Claude Waquet, professeur d'histoire politique, président de l'Ecole pratique des hautes études.Il préside aussi la Fondation Campus Condorcet.

RESIDENCE UNIVERSITAIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

L’étude sur la trame viaire de la métropole parisienne engagée en 2012 est née d’un constat : une trame viaire incomplète et la nécessité de sa transformation en lien avec l’évolution des mobilités, la densification de la métropole et les objectifs de qualité de l’air. L’étude est menée en partenariat avec la SGP, la DRIEA, la Ville de Paris, les conseils départementaux du Val-de-Marne, de Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine, ainsi qu’avec la région Ile-de-France et le STIF.

Les voies majeures, anciennes routes nationales et voies royales, forment des espaces publics fondateurs de la composition urbaine, remarquables par leur histoire, leur continuité, leur tracé et leurs plantations d’alignement.

En mai 2015, l’atelier sur les boulevards de la métropole a réuni les partenaires de l’étude gestionnaires des grandes voies du cœur d’agglomération, le conseil départemental du Val-d’Oise, des concepteurs et maîtres d’œuvre. Les exemples ont montré la diversité des enjeux et des réponses à apporter.

L’atelier a permis d’identifier des principes d’aménagement commun et de souligner l’importance de la coordination entre les différents acteurs (SGP, STIF, aménageurs, collectivités, conseils départementaux…).
L’étude sur la trame viaire de la métropole parisienne engagée en 2012 est née d’un constat : une trame viaire incomplète et la nécessité de sa transformation en lien avec l’évolution des mobilités, la densification de la métropole et les objectifs de qualité de l’air. L’étude est menée en partenariat avec la SGP, la DRIEA, la Ville de Paris, les conseils départementaux du Val-de-Marne, de Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine, ainsi qu’avec ...

RESEAU ROUTIER ; VOIE URBAINE ; RESEAU DES VOIES URBAINES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 51 p , 146 PT

L'étude sur la trame viaire du coeur d'agglomération engagée mi-2012 est menée par l'Apur en partenariat avec la DRIEA, la SGP, la Ville de Paris, les Conseils Départementaux du Val-de-Marne, de Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine, le STIF et la Région Ile-de-France.

La phase 1 a porté sur l'élaboration d'un diagnostic partagé, tandis que les phases 2 et 3 se sont traduites par la proposition d'une trame viaire urbaine hiérarchisée, l'analyse des dysfonctionnements et l'identification des projets et réflexions exploratoires de liaisons. La dernière phase de l'étude s'est déroulée avec la tenue d'ateliers prospectifs rassemblant les principaux gestionnaires et des acteurs de l'aménagement, autour de thématiques spécifiques : la logistique urbaine, le rabattement aux gares, le réseau magistral et les boulevards de la métropole.

En mai 2015, l'atelier sur les boulevards de la métropole a réuni les partenaires de l'étude : les gestionnaires des grandes voies du c∏ur d'agglomération, le Conseil Départemental du Val-d'Oise, des villes et des maîtres d'oeuvre, autour du thème de la transformation des grandes voies historiques.

Ces tracés anciens s'imposent aujourd'hui comme des leviers majeurs pour organiser le territoire et construire l'identité de la métropole. Longtemps marquée par des aménagements routiers ou dégradés, la requalification de ces grands espaces publics est aujourd'hui engagée sous l'impulsion de projets de transports ou de projets urbains.

L'ensemble des intervenants, au travers notamment des exemples de la RD906, de la RD5, de l'ex RN2, de l'ex RN3 ou de l'avenue du Parisis, s'accordent sur le fait qu'il ne peut y avoir d'approche sectorielle sur les boulevards de la métropole, mais au contraire la nécessité d'une approche transversale et renouvelée, avec l'ensemble des acteurs. Des équipes pluridisciplinaires et des approches intégrées, comme l'organisation d'ateliers ou de concertations publiques, pourraient traiter de la manière de rendre lisible ce réseau, en travaillant sur l'aménagement de l'espace public, la densification des rives, mais aussi des éléments de cohérence et d'appropriation collective, afin d'inventer de nouveaux usages avec les habitants, les acteurs économiques, associatifs ou culturels.
L'étude sur la trame viaire du coeur d'agglomération engagée mi-2012 est menée par l'Apur en partenariat avec la DRIEA, la SGP, la Ville de Paris, les Conseils Départementaux du Val-de-Marne, de Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine, le STIF et la Région Ile-de-France.

La phase 1 a porté sur l'élaboration d'un diagnostic partagé, tandis que les phases 2 et 3 se sont traduites par la proposition d'une trame viaire urbaine hiérarchisée, ...

RESEAU ROUTIER ; RESEAU DES VOIES URBAINES ; VOIE URBAINE ; CIRCULATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 29 p , 147 PT

La dernière et quatrième phase de l'étude partenariale sur la trame viaire du c∏ur d'agglomération a rassemblé les principaux gestionnaires et acteurs de l'aménagement, dans le cadre d'ateliers prospectifs organisés sur différentes thématiques : la logistique urbaine, le rabattement aux gares, le réseau magistral et les boulevards de la métropole. Ces ateliers ont permis la tenue de plateformes d'échanges et le partage d'expériences autour d'enjeux importants pour le développement et l'aménagement de la métropole du Grand Paris, notamment en termes de réseau de voirie et d'espaces publics.

Outre les partenaires officiels de l'étude que sont la SGP, la DRIEA, la Région Ile-de-France, les Conseils Généraux des Hauts-de-Seine, du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis, la Ville de Paris et le STIF, l'atelier sur la logistique urbaine a réuni de multiples acteurs économiques et aménageurs.

Les échanges avec l'EPA Plaine de France, la Sogaris, Saint-Gobain distribution, l'EPFIF, Port de Paris, la SNCF, la RATP, Afilog et l'Ador ont permis de dégager d'importants enjeux économiques, urbains et environnementaux pour l'avenir de la métropole : la mise en place d'un maillage de sites logistiques de différentes échelles, le développement de modes des transports alternatifs à la route et de véhicules propres, l'optimisation des itinéraires poids lourds et des connexions au réseau autoroutier, l'harmonisation des règles de circulation et de stationnement, mais aussi une nécessaire gestion des territoires logistiques par la réalisation d'un inventaire ou la mutualisation de certains sites…
La dernière et quatrième phase de l'étude partenariale sur la trame viaire du c∏ur d'agglomération a rassemblé les principaux gestionnaires et acteurs de l'aménagement, dans le cadre d'ateliers prospectifs organisés sur différentes thématiques : la logistique urbaine, le rabattement aux gares, le réseau magistral et les boulevards de la métropole. Ces ateliers ont permis la tenue de plateformes d'échanges et le partage d'expériences autour ...

RESEAU ROUTIER ; RESEAU DES VOIES URBAINES ; CIRCULATION ; POLITIQUE DES TRANSPORTS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 55 pages , 111 PT

Cette étude explore des axes de travail pouvant contribuer à un projet de territoire durable sur l’axe RN3-Canal de l’Ourcq. La restructuration d’un espace majeur, l’échangeur A3/A86, en est un jalon. En 2008, dans le cadre de son programme partenarial, l’Apur a mené des études sur « les grandes radiales dans et hors Paris » et sur « construire autour du canal de l’Ourcq ». Elles ont permis de consolider les liens avec le Conseil Général de Seine-Saint-Denis et d’enrichir les connaissances sur ce territoire.Le secteur RN3 - canal de l’Ourcq, de Pantin à Vaujours, figure dans le projet de SDRIF de 2008 et dans les travaux sur le Grand Pari(s) comme un territoire à fort potentiel. Le département de la Seine-Saint-Denis l’a inscrit dans son Agenda 21 comme territoire stratégique. Il souhaite en faire un atout au niveau métropolitain et accompagner son développement. Dans ce cadre, dès le début de l’année 2009, le Conseil Général de Seine-Saint-Denis et l’Apur ont cherché à cadrer une mission d’assistance pour l’élaboration d’un projet de territoire durable en association étroite avec les communes concernées. La définition de cette mission d’assistance a nécessité de nombreuses rencontres entre le CG 93 et l’Apur. Elles ont permis de dégager des territoires d’étude et des axes de travail. Cette étude explore des axes de travail pouvant contribuer à un projet de territoire durable sur l’axe RN3-Canal de l’Ourcq. La restructuration d’un espace majeur, l’échangeur A3/A86, en est un jalon. En 2008, dans le cadre de son programme partenarial, l’Apur a mené des études sur « les grandes radiales dans et hors Paris » et sur « construire autour du canal de l’Ourcq ». Elles ont permis de consolider les liens avec le Conseil Général de ...

RESEAU ROUTIER ; AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ; CANAL ; PROJET URBAIN ; MÉTROPOLE RÉGIONALE ; ESPACE PUBLIC

... Lire [+]

Z